• Antisémitisme ?

    Cet été, l'information a surtout été marquée par le sport (le Tour, les JO et ses exploits entre 2 seringues..), les brumisateurs de Douste (omniprésent sur le devant de la scène), la guerre des chefs à l'UMP, et les hurlements d'orfraie de la classe politique nationale voire mondiale face à des actes antisémites, dont les 2 plus importants (Marie L et l'incendie du centre juif) n'en n'étaient en fait pas.. Ce qui du coup a relativisé toutes les profanations de cimetières,  juifs mais aussi chrétiens ou musulmans d'ailleurs, sans oublier les insultes et discriminations bien réelles qui ont continué cet été.. L'antisémitisme comme le racisme ou toute discriminations sont des plaies, des sujets sensibles et je m'interroge sur les conséquences de ces dérapages politico-médiatiques..

    Petit rappel : Sarkozy (encore lui) déclarait à la tribune de l'assemblée le 28 avril : " (...) après cinq années du gouvernement de M. Jospin, on était arrivé à faire croire aux Etats-Unis d'Amérique que la France était un pays antisémite". Le fait est que depuis l'arrivée de la droite au pouvoir, l'antisémitisme semble gonfler, en particulier à l'Est... Alors, au vu des dérapages de cet été (souvenez-vous du ministre des affaires étrangères israélien venu faire la leçon en France après l'incendie...), une question : faut-il en parler avant l'enquête policière? Cela ne risque-t-il pas de crisper davantage une situation qui n'est déjà pas très reluisante, attisée en permanence par les remous du conflit israelo-palestinien?

    Voici par exemple ce qu'on pouvait lire en juillet sur le forum du Jerusalem Post, réactions toujours en ligne malgré l'aveu de bidonnage par Marie L :

    • Dennis Wolf San Jose, CA : To the Honorable President Chirac, You have reaped what you have sewn. You, the French people and your Arab-French nazi sympathizers have taken every opportunity to lash-out at Jews and Israel and now you demonstrate your disdain for your evil citizens! Apparently the French learned a great deal during the Nazi occupation. You learned then to victimize Jews and to stay silent as a country when it happened. And your Arab citizens have helped your hatred blossom. Before showing outrage for the inevitable demonstration of how your people react to anti-Semitism, you should review what you the French have done to nurture the hate for Israel and the Jews that you have. And when you begin to see the exodus of your Jews from France, don't be surprised.

    • Charles Ziembo, Saginaw, Michigan, USA : I suspect the 20 French citizens on the train were just waiting for an American to come to the lady's rescue. It is a sad day when the French can no longer uphold the honor of a French woman.

    Le Monde est revenu hier dans un article sur la difficulté d'interprétation de ces évènements. Y-a-t-il eu précipitation? Peut-on passer sous silence ces agressions, même si leur origine paraît douteuse? Le fait est que ces affaires ont eu un énorme retentissement dont on mesurera l'impact plus tard.... Personnellement je suis embarrassé... Toutes les réactions d'intolérance et d'extrémisme m'insupportent, comme la majorité des citoyens français.. Par ailleurs je suis avide d'informations... et je suis capable de dire à chaud (ou d'écrire..) des choses qui sont ensuite démenties par la réalité... En général je ne regrette pas mes emportements, la curiosité se cultive et je hais par-dessus tout la résignation, le conformisme et la mollesse face au monde qui nous entoure.. Cependant un énorme bémol est à apporter à ma situation : je ne suis pas une personne publique...

    Or lorsque je relis la chronologie de l'affaire du RER D, je suis consterné par la réaction de L'Elysée et du ministère de l'Intérieur, qui se sont précipités pour réagir avant même l'interrogatoire poussée de la jeune fille, qui avait des antécédents de mythomanie. Rappel (source : cet article de Libération ) :

    Samedi 10 juillet

    • Vers 15H00, l'AFP est alertée par une personne indirectement liée à l'enquête: une jeune femme aurait été agressée dans une rame du RER dans le Val-d'Oise, une croix gammée inscrite sur son corps.
      Les journalistes interrogent la direction de la police nationale du Val-d'Oise, puis la police judiciaire (PJ) de Versailles et la direction nationale de la PJ. Il en ressort qu'une jeune femme accompagnée de son bébé a été violentée vendredi dans le train par "six jeunes maghrébins" qui ont inscrit une croix gammée sur son ventre au feutre noir, prononcé des propos antisémites et renversé la poussette du bébé. Le Parquet de Cergy-Pontoise n'est pas joignable.
    • 19H42: l'AFP diffuse l'information dans une dépêche
    • 21H54: Un communiqué de Dominique de Villepin, ministre de l'Intérieur, condamne cette agression "ignoble", "aggravée de gestes racistes et antisémites".
    • 22H11: Jacques Chirac exprime son "effroi" devant "l'agression à caractère antisémite dont ont été victimes une jeune femme et son enfant". L'avant-veille, au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), le président de la République avait appelé les Français au "sursaut" face à la recrudescence d'actes antisémites et racistes.

    Dimanche 11 juillet : ramdam dans tous les médias du monde...

    Un truc de plus me chiffonne dans cet emballement politico-médiatique de juillet : le samedi, une longue interview de Sarkozy est parue dans Le Monde.. (non disponible en ligne, voir cet article qui en parle)... De là à imaginer que Villepin et Chirac se soient rués sur cette histoire d'agression sans précaution, pour que les médias parlent d'autre chose que des déclarations de Sarko qui empiétaient largement sur le discours de Chirac à venir (14 juillet), il n'y a qu'un pas que je ne franchirais pas, n'étant pas dans la tête de ces 2 personnages... mais ça ne me semble pas impossible... Qu'en pensez-vous? De toute façon ils se sont rués sans précautions, alors que leur fonction exige précisément du recul (si eux n'en n'ont pas , qui est sensé en avoir?).

    Bref..2 dérapages qui ont semé le doute sur les politiques, les médias, sur les contours de l'antisémitisme en France... On verra bien ce qui se passe par la suite, si ces affaires ressortent ou rejoindront les poubelles... Tout ce que j'espère c'est qu'il y aura un frein sur le stylo et les micros à la prochaine histoire comparable, histoire d'éviter qu'on parle encore de notre pays partout dans le monde comme un pays de nostalgiques des années Pétain...

    Source de l'image : Le Temps


  • Commentaires

    1
    Tschok
    Vendredi 3 Septembre 2004 à 13:09
    Chouette un blog politique!
    On va pouvoir refaire le monde. J'adore! Le retentissement médiatique international donné à ces affaires n'est pas spontané, mais résulte d'une campagne de presse plus ou moins organisée. L'objectif est de donner à la France une image de repoussoir, pour mettre en minorité la politique extérieure française. Cet aspect est évidemment désagréable pour nous. Mais, il y a une contrepartie inattendue: la France devient un pays dont on parle, ce qui lui donne une position centrale sur la scène médiatique. Après tout, l'accusé n'est il pas au centre du procès? Or, le public finit tjrs par éprouver une certaine sympathie pour l'accusé, surtout lorsque les accusateurs sont: la maison blanche, Israel et des terroristes irakiens. En sommes, l'identité de nos accusateurs nous confère une certaine vertu. A nous d'en tirer profit.
    2
    Curiosis
    Vendredi 3 Septembre 2004 à 14:52
    Réponse à Tschok
    lol! Oui, il faut refaire ce monde qui pourrit lentement... Je suis d'accord avec toi sur le fait que l'amplification internationale des affaires concernant la France est probablement orchestrée, par les uns pour nous "glorifier", par les autres pour nous enfoncer.. Et effectivement une partie des peuples du monde nous voient un peu comme des "chevaliers blancs"... Malheureusement cela nous confère une obligation d'irréprochabilité... et nous en sommes loin! Certes, dans l'affaire US-Irak, notre ligne était intéressante.. mais il est dommage que nous ayons attendu avant de l'ouvrir que les américains aient massé plus de 100 000 hommes au Koweït, rendant toute machine arrière difficile... De même, nous avons décrété un veto automatique qui a coupé court aux (difficiles) négociations sur la recherche d'ADM.. Enfin nous n'en n'avons pas profité pour faire notre mea culpa sur nos relations plus qu'ambiguës avec le régime baassiste.. Concernant l'antisémitisme, l'orchestration par l'Elysée et l'Intérieur de l'affaire Marie L me semble également préjudiciable, et notre passé vichyste peut rendre soupçonneux... Concernant les "leçons" que nous pourrions infliger aux néo-conservateurs américains, elles sont de faible portée étant donné, par exemple, l'adoubement par Chirac de Poutine ou de Bouteflika, dirigeants également discutables...etc. etc. En gros les "spectateurs" sont sûrement ravis du rôle de trublion de la France, mais les "décideurs" font (à mon avis bien sûr..) plutôt la moue, au minimum agacés par notre arrogance, au max révoltés par nos contradictions... On verra bien comment tout cela évolue, on y verra de toute façon plus clair après les élection US de novembre.. et alors peut-être qu'on clarifiera nos positions et jouerons un rôle plus intéressant ou, en tout cas, plus décisif...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :