• D'après Reuters (merci David...), notre vénéré ministre des Finances, espoir de tout un peuple, Nicolas Sarkozy, a reçu pendant plus d'une heure Tom Cruise à Bercy. Le héros de "Top Gun" et autres films inoubliables est arrivé par la Seine sur une vedette, comme il sied à son rang.

    Pourquoi cette entrevue, faite "à la demande" de l'acteur américain? 4 hypothèses me viennent à l'esprit :

    • Tom Cruise est fasciné par Nicolas superstar, qui captive les foules même lorsqu'il se gaufre en vélo, comme Bush... Du coup il est venu lui donner des conseils sur la dégustation de bretzels devant les matchs de foot du PSG (club qui donne si souvent des raisons de s'étrangler... de rire...)
    • Tom n'ayant pas réussi à poursuivre sa relation avec Nicole Kidman, il vient demander le secret de Sarko : "comment garder une femme qui fait une tête de plus que soi?"
    • En difficulté pour trouver un réalisateur pour "Mission impossible 3" et impressionné par l'aplomb et le stoïcisme de Sarko face aux exigences démesurées de son réalisateur de Président, Tom vient s'enquérir auprès de Nicolas sur les recettes à mettre en œuvre pour travailler en harmonie avec un réalisateur qu'on méprise et que l'on veut diriger en sous-main..
    • Scientologue prosélyte (comme tous les scientologues, voir cet article du Monde Diplomatique...), Tom est venu convaincre Nicolas d'inscrire la Dianétique de Ron Hubbard au programme d'"éducation" des adhérents de l'UMP, parti bientôt présidé par Sarko : infiltrer, désinformer, mentir, manipuler, diviser pour mieux régner.... (l'origine délirante des théories de la Scientologie, pourtant reconnue comme Eglise aux US : cliquez ici)

    Alors, quelle(s) hypothèse(s) retenir? Malgré les (pauvres...) tentatives ci-dessus et le texte de la dépêche, je reste perplexe, cette incertitude me mine, aussi j'espère qu'un média se penchera bientôt sur ce mystérieux rendez-vous, la France entière veut connaître les motifs de cette visite....euhhh....non??


    9 commentaires
  • Ce crop circle est apparu début août en Angleterre (article sur le site de la BBC), à Silbury Hill, le plus grand tumulus artificiel d'Europe, situé non loin des sites préhistoriques de Stonehenge. C'est de loin le plus beau de la saison, éphémère mais magnifique...


    J'ai lu un certain nombre d'articles sur ce phénomène qui "sévit" en Angleterre depuis les années 80 : il semble que ce soit devenu là-bas une forme d'art, même si les auteurs prennent un malin plaisir à semer le doute avec une origine surnaturelle ou extra-terrestre...


    Ainsi le crop de Silbury Hill comporte en périphérie une frise évoquant les motifs mayas que l'on peut trouver au pied de la statue du dieu aztèque Xochipilli. Or le calendrier aztèque se termine en 2012, date de la fin du monde communément annoncée par les sectes apocalyptiques...


    Ce crop circle, découvert à Crabwood en 2002, outre cette reproduction de "gris" tout droit sortie de Roswell, comporte un message codé en binaire sur le disque, qui dit (traduction de l'anglais) " Prenez garde aux porteurs de faux cadeaux et aux promesses bafouées. Beaucoup de douleur mais il est encore temps. ( Mot endommagé ). Il y a du bon là-bas. Nous nous opposons à la tromperie. Fermeture ". Franchement si les extra-terrestres prenaient la peine de nous écrire, qui plus est en anglais, j'ose espérer qu'ils feraient un effort pour être davantage intelligibles...


    Enfin cet autre crop, observé dans le Hampshire en 2001, est la reproduction fidèle de la première émission de la Terre en direction des étoiles par le télescope d'Arecibo en 1974, comportant du langage binaire (comme sur le disque du cropcircle de Crabwood).


    Néanmoins la nature même de ces pistes (allusions grossières aux thèses conspirationistes) signe (ce n'est que mon avis...) leur origine humaine, même si l'hypothèse d'essais militaires (lasers à micro-ondes?) camouflés en figures artistiques n'est pas à écarter.


    C'est d'ailleurs la thèse défendue par Nicolas Montigiani dans son livre, Crop Circles, manœuvres dans le ciel, éditions Carnot. Parmi les arguments évoqués : une base militaire importante est située à proximité de l'endroit où une grande partie des crops apparaissent, de nombreux témoins ont entendu et/ou vu des hélicoptères survoler les crop circles, y compris au moment de leur création (la nuit), l'exposition de tiges de blé à des micro-ondes les coucheraient sur le côté, etc.


    Pour semer un petit doute : des témoins ont décrit en plein jour des boules lumineuses survoler les crop circles, et une vidéo circule sur le net depuis quelques années, montrant des boules lumineuses voler au-dessus d'un champ et créer un crop circle :




    Alors, farceurs, artistes, militaires, extra-terrestres, rut de hérissons hystériques (hypothèse avancée sérieusement dans les années 80...si, si...), hommes du futur s'amusant à nos dépends?? En tout cas chaque année la campagne anglaise est le théâtre d'un spectacle étonnant....


    3 commentaires
  • Un petit mot sur ce disque de Talvin Singh qui est sorti récemment

    C'est l'enregistrement (malheureusement incomplet...) d'un concert magnifique qui a eu lieu à la basilique Saint-Denis (le tombeau de tous les rois de France...) en 2003, signant le retour de Talvin à une musique plus dépouillée et sereine.


    Ce musicien anglo-indien est né à Londres et mixe les 2 cultures à travers sa musique : joueur brillant de tablas, il manie également d'autres percussions, programme et mixe ses compositions..
    Ce concert de Saint-Denis, moins électronique que d'autres, mélange les instruments indiens classiques (flûte - bansuri, tablas, kanjira, kora..), la superbe voix de Ravi Prasad, de l'oud, des samples électro (dont des chants grégoriens..), du violoncelle...  La musique s'écoule paisiblement, tranquillement..  49 minutes de pur bonheur paisible, conclues par un tonnerre d'applaudissements...
    Le lieu était propice à l'interiorisation ("Song for the inner world", chanson pour le monde intérieur), j'avais peur que le disque sonne un peu creux, heureusement ce n'est pas du tout le cas... Donc si vous appréciez ce genre de mélanges (ou mélange des genres..), n'hésitez pas !

    Pour un aperçu de la musique de Talvin Singh, jetez un oeil à ce concert filmé à Montreux en 2006 où il joue des tablas en trio avec l'éclectique trompettiste français Erik Truffaz et Murcoff, musicien électronique mexicain :

    Ou encore ce morceau Jaan, issu de l'album Anokha, 1997

    En 1994 avec Bjork (cristalline..), "Come to me",  à leurs tous débuts filmés sur MTV unplugged


    "One day", du même concert :

    Et "Big time sensuality", pour finir (?)

    Une interview récente de Talvin : cliquez ici

    1 commentaire
  • Dans le Canard enchaîné aujourd'hui, une nième brève sur la présidence de l'UMP : elle serait réservée de facto au premier ministre (donc Raffarin), les militants élisant un président délégué (donc Sarko) qui pourrait alors garder son ministère de Bercy...

    De toute façon quel que soit le résultat, depuis quelques mois on dirait que c'est le sujet de plus important de l'actualité, tous les journaux titrent sur cette lutte des chefs... Alors que l'UMP vient de se prendre 3 baffes monumentales aux élections, notamment aux européennes : 16.6% avec 57% d'abstention, cela représente à peine 7% des électeurs inscrits (moins de 2 millions) qui ont glissé dans l'urne un bulletin UMP...

    C'est sûr, c'est plus intéressant de discourir en permanence sur ce sujet (y compris le 14 juillet par Chirac) plutôt que sur d'autres aspects de la vie politique française, par exemple le vote en catimini fin juillet d'une réforme de la médecine du travail (passage de 1 à 2 ans pour la périodicité des visites, augmentation de la charge de travail de ces médecins qui n'ont toujours pas le droit de prescrire..), ou encore le plan Climat dépouillé de sa mesure phare (suppression de la taxation des voitures les + polluantes)... M'enfin, c'est de la comm', pierre angulaire de la politique d'aujourd'hui...

    A propos de comm' politique et de l'UMP, une anecdote :

    En décembre 2001, Raffarin qui s'agitait pour la réélection de Chirac avait suscité l'enthousiasme au 1er meeting de l'Union En Mouvement (future UMP) en fixant pour objectif au parti de "clarifier notre pensée" au nom de 6 valeurs aux initiales de Chirac : Courage, Humanisme, Intelligence, République, Authenticité, Crédibilité...

    C'est avec ce genre de phrases sidérantes que Raffarin a été nommé...et il a récidivé depuis (souvenez-vous: "la route est droite mais la pente est rude", "l'intelligence de la main"..) Apparemment les électeurs, depuis 2 ans, ont clarifié leur pensée, mais en infligeant une déroute électorale à ce parti et une cote de popularité cressonesque au phénix du Poitou... Comment se fait-ce? Ces valeurs ne seraient-elles pas mises en oeuvre? Je n'ose y croire....


    2 commentaires
  • Hier soir, cruelle déception : les handballeurs français se sont faits sortir sans panache en quarts...

    Heureusement, l'athlétisme nous a offert 2 grands moments :

    •  La superbe victoire d'Hicham El Guerrouj sur 1500m, après 2 échecs à Atlanta et à Athènes. tout semblait perdu dans la dernière ligne droite, Lagat l'ayant dépassé alors qu'il était en tête depuis le début... Pourtant Hicham a trouvé les ressources (et la lucidité de se relâcher?) pour le dépasser à nouveau avant de franchir la ligne. il transpirait le bonheur par tous ses pores..
    • Le concours de la perche féminine et la victoire d'Isinbayeva assortie d'un nouveau record du monde : cette épreuve a gagné ses lettres de noblesse pour sa seconde apparition aux Jeux, avec un duel autant physique que tactique et psychologique, Isinbayeva se permettant de faire 2 impasses à 4m70 et 4m75 pour tenter (et réussir) 4m80, tandis qu'il ne lui restait plus qu'un essai. Son adversaire s'est alors littéralement liquéfiée et n'a pu surenchérir, laissant Isinbayeva, en état de grâce, améliorer son record du monde. Un seul regret : si ce concours, par son intensité stratégique, m'a rappelé les plus belles heures de la perche masculine (souvenez-vous : Vigneron, Bubka, Quinon...), le choix d'Isinbayeva de ne pas tenter 5m m'a rappelé Bubka et son choix (financier) d'améliorer son record centimètre par centimètre (il n'a ainsi pas pu porter le record du monde à 6m20 qu'il passait alors à l'entraînement).

    Ces 2 athlètes faisaient plaisir à voir, explosant de bonheur après 2 performances hors du commun, nous faisant oublier toutes ces affaires de dopage qui ternissent malheureusement chaque jour davantage le sport (comment s'enthousiasmer par exemple pour ces sprinters américains qui ont l'air 2 fois plus musclés que Ben Johnson qui était farci de stéroïdes?).


    votre commentaire